KLIMATYCZNY PANEL OBYWATELSKI Principes de base pour l’organisation des panels citoyens

  1. Sélection aléatoire des participants : toutes les personnes participant au panel citoyen sont tirées au sort. Chaque personne potentiellement habilitée à participer au panel citoyen devrait recevoir une invitation pour y participer.

  2. Représentativité du panel au niveau démographique : la composition du panel citoyen doit illustrer au mieux la structure démographique de la communauté concernée par le sujet du panel. Dans ce but il est possible d’utiliser l’ensemble de critères démographiques, tels que l’âge, le sexe, le quartier habité ou autre. Le but est de créer une communauté sur une échelle réduite afin qu’on ressente qu’elle « nous ressemble ». La taille du panel doit être assez grande afin de prendre en considération la diversité des perspectives. Pour tous les panélistes des per diem sont prévus afin de couvrir au minimum les frais de participation aux réunions du panel.

  3. L’équipe de coordinateurs indépendants : le panel citoyen est présidé par une équipe de coordinateurs indépendants dont le rôle est, en particulier, la préparation du processus de tirage au sort et du programme mais également l’invitation des experts et facilitateurs. Lorsque le panel citoyen est organisé sur demande de l’autorité municipale ou du parlement il est essentiel qu’aucun des membres de l’équipe des coordinateurs ne soit un employé de l’administration publique. Les coordinateurs doivent être impartiaux – ils ne peuvent, par exemple, être des politiciens actifs ou des personnes engagés directement sur un sujet donné.

  4. Le panel citoyen a la possibilité d’inviter des experts : même si le programme est établi par une équipe de coordinateurs, le panel citoyen a la possibilité d’inviter des experts supplémentaires qu’il peut lui-même choisir. La participation des experts peut prendre différentes formes, telles que la participation en direct, la transmission vidéo, l’enregistrement, l’expertise écrite ou autres.

  5. La considération, au niveau pratique, du champ le plus large en terme de perspectives : si diverses solutions et perspectives existent sur un sujet donné, il est idéal lorsqu’elles sont toutes présentées dans la partie éducative du panel (par les experts invités). En raison d’un temps limité ou d’autres nécessités d’ordre pratique, la méthode de regroupement des perspectives peut être adoptée. Les présentations d’experts peuvent prendre différentes formes, telles que la participation en direct, la transmission vidéo, l’enregistrement, l’expertise écrite ou autres.

  6. L’invitation de toutes les parties intéressées : chaque organisation, groupe informel ou institution dont le champ d’action concerne le sujet du panel citoyen a le droit de présenter son avis en personne. L’équipe de coordinateurs identifie uniquement les parties sans réaliser de sélection. Il est possible que la procédure de sélection de représentants de partie soit appliquée en raison des contraintes temporelles ou du nombre élevé de parties. Dans cette situation la diversité des perspectives est prise en compte.

  7. Délibération : la clé de voûte du panel citoyen est la discussion des citoyens qui implique l’écoute des autres et la délibération sur les différentes options possibles. Le programme du panel doit comprendre à la fois les discussions en petit groupe tout comme en forum, afin de garantir des chances plus élevées de s’exprimer sur un sujet donné et d’être écouté. La partie de délibération sera menée par des facilitateurs qualifiés.

  8. Ouverture : tous les membres de la communauté concernée par le sujet du panel doivent avoir la possibilité de montrer leur position sous forme de commentaire, proposition ou suggestion.

  9. Suffisance du temps pour délibérer : la garantie d’un temps suffisant pour résoudre des questions liées à un sujet donné est nécessaire afin de prendre une décision réfléchie. Si la question n’est pas urgente, il n’est pas nécessaire de presser la décision. Le panel citoyen doit avoir la possibilité de prolonger ses réunions, à la fois au niveau de leur durée qu’au niveau de leur nombre s’il en décide ainsi (certaines limites concernant le budget du panel sont possibles).

  10. Influence : dès le début, les questions concernant les recommandations du panel doivent être décrites de manière explicite. Idéalement, les recommandations qui ont reçu le soutient nécessaire du panel, c’est-à-dire à niveau préalablement établit, seront reconnus comme juridiquement valides et contraignants (lorsque qu’elles sont conformes aux lois en vigueurs).

  11. Transparence : toutes les interventions dans la partie éducative doivent être à la fois diffusées en direct et enregistrées. Tous les matériaux transmis au panel citoyen doivent être disponibles sur le site web. Des informations claires concernant comment les recommandations du panel seront mises en oeuvre doivent être disponibles sur le site web et être actualisées avec les activités entreprises. Un rapport présentant les détails de la méthodologie utilisée à des fins d’organisation du panel doit être présenté par l’équipe de coordinateurs.

  12. Promotion : le panel citoyen est un évènement important dans la vie d’une communauté donnée et les citoyens devraient être informés que ce dernier a lieu. Des informations concernant les possibilités de participation et les moyens de suivre son activité doivent être mises à disposition. L’information concernant l’organisation du panel citoyen sur un sujet donné doit être rendue publique avant le début des réunions.